Programme Cri de Femme 2014 á Paris

Medley Poésie Acoustique Gerald Toto et Nèfta Poetry.
Le Festival Cri de Femmes existe depuis 4 ans. Il a été créé en République Dominicaine par Jael Uribe, poète et écrivain. En 2010, elle lance ce projet ambotieux de réunir des artistes, poètes (ambassadeurs), et écrivains autour des femmes: les célébrer et sensibiliser contre les violences qui leur sont faites est le leitmotiv de ces rencontres qui se déroulent tout au long du mois de mars. Ainsi, chaque ambassadrice ou ambassadeur organise un ou plusieurs événements (concerts, séminaires, récitals poétiques, théâtre, slam, danse....) dans leur pays, leur ville afin de mettre les femmes à l'honneur. Le festival se construti ainsi comme un vaste réseau et une grande toile de solidarités...

Je suis Nèfta Poetry - de mon vrai nom Stéphanie Melyon-Reinette - et suis ambassadrice pour la France  dans son entièreté avec la Guadeloupe, la Martinique et les autres Départements et Territoires d'Outre-Mer. C'est la troisième année que j'organise ce festival. C'est un festival caritatif: chacun et tous sont bénévoles, moi également. Les artistes également. CRI DE FEMMES est un rassemblement d'artistes solidaires des femmes, des féminités, des féminitudes, c'est aussi un CRI commun, une conscientisation commune.

Jael Uribe, poètesse de la République Dominicaine – berceau du festival – crée ce festival en 2010 et invite d’autres femmes poètes, mais aussi des hommes, à travers le Mouvement International des Femmes Poètes (Mujeres Poetas Internacional) à organiser un ou plusieurs événement(s) poétique(s), artistique(s) et sociaux afin de célébrer les femmes et de dénoncer les violences qui leur sont faites chez chacune, chacun de nous et dans le monde, et tout au long du mois de mars.

Je suis de ces personnes à l’invitation de Jael Uribe depuis 2011. Nous en sommes à la 3ème édition à Paris et la 2ème en Guadeloupe, et la première en Martinique est Haïti avec Darline Guilles, Présidente  D'elles Femenistes.

 
Nefta Poetry
Ambassadrice Cri de Femme a Paris.


(Paris) 4 évènements
(Coordinatrice Nèfta Poetry) 



SOUTENONS! COLLECTONS!

Afin de financer la location du théâtre et vous permettre de prendre vos billets en ligne (+ un petit cadeau CRI DE FEMMES!), je vous invite à aller sur ulule et à contribuer !

Exposition LADY JDAY de Manu Dorlis
7 mars 2014 - 29 mars
VERNISSAGE : 7 mars 19h00
BAB'S Galerie 
89 rue Sadi Godefroy Cavaignac
93170 Bagnolet
(M° Gallieni)

"L’engagement, c’est pour moi une nécessité et une façon de fonctionner, et ma pratique artistique, la peinture, s’en ressent.Ainsi, défendre la cause des femmes, que celles-ci soient fortes ou fassent l’objet de violences ou d’oppressions, est pour moi une ligne de vie, et cela se traduit dans les portraits féminins que j’exécute" (LADY JDAY)

Exposition LADY JDAY Curateur et organisatrice: Ndala Elizabeth

Exposition LADY JDAY
Curateur et organisatrice: Ndala Elizabeth

Concert "CROON"
8 mars 2014 - Théâtre du Temps 
9, rue Morvan 
75011 Paris
(M° Voltaire)
10€ (sur place), 8€ + contreparties sur Ulule (http://fr.ulule.com/festival-femmes/)

Le concert réunira des poètes et chanteuses pour célébrer les femmes en musique et en vers, mais aussi pour évoquer et s'élver contre les violences qu'elles subissent en France et dans le monde.
Gerald Toto, Sissy Akoma, Capitaine Alexandre, Nataly Andria, Nathalie Durand (Our Tribe's vibration), Kamilat, Misteril Slam, Jearian Ondo, Corinne pierre-Fanfan, Angelik Sings nous feront aussi voyager à travers leur musique. Ils reprendront chacun un standard mettant les femmes à l'honneur (d'où l'idée du "CROONer"… Quel que soit le répertoire...

Musique "CROON"
Musique "CROON"

Cri de Femmes: FEMMES EN PROSCENIUM (Théâtre)

14 mars 2014 - Théâtre du Temps
9, rue Morvan
75011 Paris
(M° Voltaire)
10€ (sur place), 8€ + contreparties sur Ulule (http://fr.ulule.com/festival-femmes/)
Plus d'infos ici --> https://www.facebook.com/events/207815862753084/

DEUX CRÉATIONS, DEUX COMÉDIENS:

Deux pièces, deux comédiens
Anyès Noël et Emmanuel Vilsaint vous propose deux pièces qui vous parleront des femmes, de femme…
Les femmes sont en proscénium le 14 mars 2014.


# TRILOGIE DE VIE POUSSIÈRE #


Écrit et mis en scène par Emmanuel Vilsaint
Avec Anyès Noel


# CES JOURS QUI DANSENT AVEC LA NUIT #
Tiré d'un ouvrage de Caya Makhélé
Mise en scène: Sirine Achkar
Interprète: Anyès Noel


SYNOPSIS :
Tout commence un soir de fête, lorsque Ariane, une jeune femme de trente ans décide, en organisant le triste anniversaire de la mort de son unique enfant de dévoiler les plus profonds secrets de son existence, bribe par bribe, avec la nuit et le champagne comme seul compagnon…

Privée de la vie qu’elle a donnée, notre héroïne connaîtra une descente aux enfers. Elle commence à sortir toutes les nuits dans l’espoir de fuir les nuits perdues, les nuits de solitude tourmentées par le souvenir d’une enfant assassinée et par un magmas de peines et de joies, de grosses peurs et de quelques blessures ne trouvant guère le moyen de cicatriser.

Sa quête d’une identité perdue avec la mort de son enfant, la conduit à revisiter le pays lointain de son enfance, celui de son adolescence et les différentes phases de sa transformation en femme adulte, jouant avec la vie, s’amusant à effleurer la mort en multipliant les conquêtes sans aucune réserve, sans aucune protection, dans une recherche désespérée d’une raison pour justifier une existence devenue banale après la mort de sa progéniture.

Le sexe se transforme en bouche pour exprimer son avis sur le « mâle » qui le visite, le ronge…

La parole devient une source de guérison, le seul moyen capable de libérer les tourments d’un ventre, siège de la peur, de l’écœurement et de tous les cris des douleurs passées. A travers la poésie de Caya Makhélé, Ariane exprime sa vision « pas comme les autres » de nos sociétés modernes, des pays déchirés par les guerres matricides, fratricides et parricides, d’un monde ravagé par les crises économiques et spirituelles…


Femmes en Proscenium (théâtre)
Femmes en Proscenium (théâtre)


Cri de Femmes: RONDES MILLÉNAIRES (soirée Chorégraphqiues) 
26 mars 2014 - Théâtre du Temps
9, rue Morvan 
75011 Paris
(M° Voltaire)
10€ (sur place), 8€ + contreparties sur Ulule (http://fr.ulule.com/festival-femmes/)

"RONDES MILLÉNAIRES" 
Une soirée dédiée à la danse

« Danser dans une ronde est magique; la ronde nous parle depuis les profondeurs millénaires de la mémoire » (Milan Kundéra).

En clôture du Festival Cri de Femme Paris, de la danse! 
Nous allons voyager et laisser les corps aller à exprimer la beauté des femmes! 
Les corps disent par la danse, depuis de millénaires, l'engagement des femmes, leur force, leur pugnacité, leur audace, leur liberté ou prise de liberté! Il n'est pas étonnant que certaines danses aient été interdites dans certaines pays! Oui, la danse est liberté. 

Trois compagnies:

- Cie Afro-Ka Danse
- Jessica Orsinet Diamanka en solo pour la Compagnie En Marche (http://jessicadiamanka.jimdo.com)
- Yama, La Reine du Sabar! Nous pourrons nous lever et danser! (http://www.yamareinedesabar.com)

Rondes Millénaires.

Rondes Millénaires.

CYCLE DE SÉMINAIRES
8, 20 mars 2014
BAB'S Galerie 
89 rue Sadi Godefroy Cavaignac
93170 Bagnolet
(M° Gallieni)


Stéphanie Mulot, Sociologue.
*8  mars 2014: 11h00-14h00
Séminaire-débat + cocktail
"Matrifocalité - et ce qu'elle dit des relations hommes/femmes" (titre approximatif)

Stéphanie Mulot, Sociologue.
Par Stéphanie Mulot, anthropologue 
 (Entrée libre, réservation à: s.melyonreinette@gmail.com pour le cocktail)

Née en1969, Stéphanie Mulot est docteure en anthropologie sociale et ethnologie del'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris. Elle y a soutenu en2000 une thèse dirigéepar MauriceGodelierintitulée "Jesuis la mère, je suis le père!" : l'énigme matrifocale. Relationsfamiliales et rapports de sexe en Guadeloupe.Depuis 1992, elle mène des recherches sur les sociétés antillaises (Guadeloupe/ Martinique) en alliant l’anthropologie et la sociologie.

THEMESDE RECHERCHE

-Sociologie de la santé et de la maladie (Expérienceset prises en charge des personnes vivant avec le VIH/sida.;  Représentations,inégalités et relations de soin autour des maladies chroniques;Violences enversles femmes et envers les hommes;  Sexualité,prises de risque et prévention des IST chez les jeunes.)
-Socio-anthropologie du genre,des rapports sociaux de sexe et de la parenté (Rapportssociaux de sexe, construction des identités sexuelles et raciales;Matrifocalitéetrelations familiales;Métissage,rapports de classe, de genre et de race).
-Anthropologie de la mémoire de l'esclavage

*20  mars 2014: 19h00-21h00
Séminaire-atelier + collation

« Un parcours de guérison » 
Expérimentation, échange et partage autour d’un atelier de dessin spontané »

par Frédérique Jean, Consultante en Éducation Kinesthésique
(Entrée libre, réservation à s.melyonreinette@gmail.com pour le cocktail)

Frédérique Jean,Présidente de l’association Huit’A’Corps
Enseignante  en vente depuis 22 ans en lycée zone sensible°ConsultanteenEducation Kinesthésique®°PraticienneEFT L’associationHuit'A'Corpsintervient auprès de différentes structures (Education Nationale, Ministère dela santé, Centres de Jeunesse, Greta ... ), en consultation individuelle oudans des ateliers en utilisant deux techniques de base : l'EducationKinesthésique® et l'EFT (EmotionalFreedomTechnique - technique de tapotement de points d'acupuncture) ; Les champsd’interventions sont les difficultés d’apprentissage, la gestion du stress, ledéveloppement des compétences et du bien être, la transmission d’outils aupersonnel exerçant des métiers d’accompagnement.


Prendreposition en tant que femme c’est prendre sa place dans un monde très« hémisphère gauche » en acceptant ce que l’on est. Oser ses capacités, ses talents en dehorsd’un cadre formel c’est oser donner de la place à son intuition, sesressentis,  son être profond comme étantaussi une réponse possible pour guérir et se réaliser.Mon chemin a été celui de me réapproprier des capacités inconnues et un mode de« fonctionnement naturel plus opérant »  pour in fine proposer de nouvelles réponsesd’accompagnement.


Share on Google Plus

0 Commentaires: