PHUOMAI, TERRITORI' - FESTIVAL CRI DE FEMMES 2018


PHUOMAI, TERRITORI' - FESTIVAL CRI DE FEMMES 2018 de Stéphanie Meylon-Reinette

Publié par Création artistique Libre et Cinéma
http://chantaleacommin.over-blog.com/2018/03/phuomai-territori-festival-cri-de-femmes-2018.html

 



Le festival Cri de Femme a été créé en 2011 par la poétesse Jael Uribe, en République dominicaine, afin de parler des femmes, de défendre leurs droits et de se positionner contre toutes les formes de violences qui leur sont infligées. Devenu un véritable mouvement international il se déroule jusqu'au 31 mars, au Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre. Le festival Cri de femme Guadeloupe, porté par Stéphanie Meylon-Reinette regroupe une exposition de plasticiennes(So Aguessy Raboteur, Chantaléa Commin, Céline Bernabé, Béliza troupé, Frédérique Menant etc), des miniconférences, ateliers, concert soirées, performances etc.  
'PHUOMAI, TERRITORI' - L'Xpo 20-31 mars 2018.  @Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre

'PHUOMAI, TERRITORI' - L'Xpo 20-31 mars 2018. @Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre




" A travers mes propositions plastiques, présentées lors de ce Festival "Cri de femmes 2018" 'PHUOMAI, TERRITORI' , je souhaite montrer une femme qui ne crie pas nécessairement Contre l'homme, mais Avec... je laisse une part à l'homme, pour situer le combat de la femme ailleurs.

Pour cela il nous faut, dès l'enfance, nous-même, femmes, éduquer nos fils à être des hommes éclairés; Je présente un diptyque dans ce sens, où le problème de la parité de genre est posé dès le plus jeune âge. Le jeune public, nombreux à fréquenter ce Festival pourra s'y confronter et y réfléchir !

Je présente également la femme comme garante d'un héritage à préserver, une identité, une mémoire.... une façon d'aborder le corps, la terre qui nous sont prêtés le temps d'une vie et les considérer.

Un combat à mener dans la défense de son corps, de sa terre et de son territoire, pas au sens d'y mettre des barrières et des frontières mais dans la notion de respect et de préservation contre le mal que l'on nous fait, le mal autorisé, la souillure matérialisée ici par la molécule Kepone, tristement, scandaleusement d'actualité sur notre territoire ! 


Ma vison poétique, politique, intime, souvent sombre, nuance le pessimisme, pour une vision surtout réaliste qui désire interpeller et réveiller de l'atonie et de la torpeur ! "




Chantaléa Commin (artiste visuelle)
 
Arts plastiques /St-Charles /Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne
'PHUOMAI, TERRITORI' - L'Xpo 20-31 mars 2018.  @Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre
Chantaléa Commin - 'PHUOMAI, TERRITORI' - L'Xpo 20-31 mars 2018.  @Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre
Chantaléa Commin - 'PHUOMAI, TERRITORI' - L'Xpo 20-31 mars 2018. @Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre

Chantaléa Commin - 'PHUOMAI, TERRITORI' - L'Xpo 20-31 mars 2018.  @Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre
Chantaléa Commin - 'PHUOMAI, TERRITORI' - L'Xpo 20-31 mars 2018. @Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre

Share on Google Plus

0 Commentaires: