Cri de femme 2016 Reunion France

 
Le festival Cri de Femme Réunion 2016 s'est ouvert à la Réunion le 8 mars à la Médiathèque de la Ville du Port avec une exposition de Elodie Hitié, Christophe Corenthy, Mikaëla et Cristelle Belhôte autour des textes de Virginie Golczyk. Le vernissage a été ponctué par une performance de Florence Latappy, relais Cri de Femme sur l’île, Didier Filo et Magali Inès, de la Compagnie Maloya Métiss. Cette année, l'association d'aide aux femmes victimes de violences conjugales, Femmes Sold'air a été suivie par la mairie de St André qui s'est impliquée. Une restitution de l'atelier théâtre des adhérentes animé par Christine Roget a été présentée à la Médiathèque de la ville. 

 
C'est un grand pas, puisque cette mairie ne s'était pas impliquée l'année dernière. Un autre nouveau partenaire, le Café Culturel La Cerise, a généreusement proposé de rejoindre le mouvement: nous avons intégré sa programmation à la nôtre. Le résultat? Deux soirées variées: l'une avec une projection de photographies de Philippe Moulin et l'autre avec une lecture d’un texte de Leila Quillacq et un concert du duo féminin Oktob. La Cerise a proposé aussi des photographies d’une exposition intitulée Femmes après coups, de Médecins du Monde et les oeuvres de Mathilde Claude-Marty et Natacha Duchemann. 


Le Théâtre sous les Arbres s'est investi encore une fois avec non pas une mais deux soirées ! Le 25 mars, avec de la danse, du théâtre et de la musique avec des amateurs et des professionnels, des jeunes et des moins jeunes: la Compagnie de danse Maloya Métiss et la chorégraphe et représentante Cri de Femme à la Réunion ont présenté un extrait Femmes créoles, derrière la Carte postale, puis se sont succédés : les élèves du Collège Jules Solesse, auteurs de saynètes sur un thème choisi autour des violences sexuelles, deux pièces chorégraphiques, l’une de Mélanie Lafitte et l’autre de Angéline Auguin, la performance de l’auteure compositrice interprète Cécile Bertel et l’artiste local Gautier. 

 
 Le 27 mars marquait la clôture du festival avec la restitution de Femmes Solid’air, les ateliers théâtre de la ville de St Denis de Christine Roget et le théâtre Forum de Delixia Perrine. Ainsi, le festival s'enrichit sur l'île avec de plus en plus de participants, de partenaires et d’évènements. Gageons que l'a prochaine édition permettra d'aller encore plus loin, en touchant toute la population de l’île, mais surtout, avec une participation sincère, engagée de la part de partenaires impliqués, comme c'est déjà le cas. Il faut donc dire merci à tous ceux qui était là cette année et seront là dans l'avenir!



Photos Edouard Montagu
Philippe Moulin et Christelle Belhôte



Groupe Oktob qui a enflammé nos cœurs avec leurs cris de femmes.  


 EXPO Visible à la médiathèque  Le Port.
Share on Google Plus

0 Commentaires: