Cri de Femme 2014 á Maroc, Tánger

Le Festival IV  de poésie international  'cri de  femme ´  organisé par  le mouvement des femmes poètes international (MPI) a été réalisé dans la ville de Tanger Maroc, le 22 mars 2014 dans la salle de conférence de l'hôtel Oumnia Puerto à 15 h 00, avec une participation de près de 300 personnes, dont des invités spéciaux, des personnalités de l'art, de culture et d'assistance en général.

L'inauguration a était  faite par l'inscription et la réception des poètes, ainsi que la prestation des programmes et des lectures,  l'ouverture d'une exposition de peintures, et d'artisanat réalisée par les femmes.  Le festival a commencé avec la lecture du Coran, suivie du mot de bienvenue et accueil par la Présidente de l'Association Hassania  pour les femmes, œuvres sociales et solidarité. L'ouverture officielle a été en charge de la poétesse et coordinatrice générale du 'cri de femme ´ au Maroc Bouchrail Echchaoui.


Dans le programme,  La musique Andalouse était présente, la lecture poétique des  17 poètes et la participation des enfants de l'école d'espagnol à Tanger ´ 'Ramón y Cajal' qui ont chanté une chanson en soutenant leurs mères.

Ainsi il avait une cérémonie De reconnaissance publique accordée aux trois femmes pour leurs travail en défense et soutien aux femmes. La cérémonie était en charge du grand journaliste Mohammed Kamachine pour la reconnaissance de : zhor laghzaoui  la fameuse présentatrice de  la télévision marocaine , grand journaliste et animatrice de la Radio Tanger retraitée,  Zoubida Weryaghli, docteur en  sciences de la théologies, présidente et membre de diverses associations culturelles et d'œuvres sociales, aussi Fátima Aroussi, connue  pour son travail social.

Les poètes participants sont : Amina Sibari, terapias  Dersa, Driss Mrini, journaliste et poète en dialecte marocain, Assia Ben otmane docteur en Bio-toxicologie  poète, Mohammed Ftouh membre de l'Association des juges, Jamila Alaoui professeur de l'Institut supérieur de décoration d'intérieur et de la topographie, Fatiha Begduri professeur de Français, Pedro Enríquez Martínez, poète, écrivain et éditeur, académicien avec la lettre Z de l'Académie des bonnes lettres de Grenade depuis 2004 et rédacteur en chef des revue, fictions, lettres magazine. Janati Assia, Houda Benadi, Fatima Azzahraa Echchaoui, Amal tribak, Hadbaa Fatimi, Paloma Fernández Goma (qui ne pouvait être présent mais son poème a été lu), membre du Conseil d'administration de l'Association des critiques littéraires et auteurs d'Andalousie et délégué par la province de Cadix de l'ACE (Association Collège des écrivains de l'Espagne) en Andalousie. Également à participé María Jesús Fuentes, diplômé en philologie hispanique et professeur et Mohammed Esadek Echchaoui, professeur et ancien parlementaire.


Après quelques mots de clôture de l'événement, est venu le concert de musique andalouse, suivi d'une autre présentation musicale. Les poètes  participants ont reçu un certificat de participation et de remerciements au nom de la MPI et de  l'association collaboratrice .


Share on Google Plus

0 Commentaires: